Show simple item record

dc.contributor.authorXavier, Luciana Pedrosopt_BR
dc.contributor.otherLeonardo, Rodrigo Xavierpt_BR
dc.contributor.otherUniversidade Federal do Paraná. Setor de Ciências Jurídicas. Programa de Pós-Graduação em Direitopt_BR
dc.date.accessioned2018-06-29T19:04:20Z
dc.date.available2018-06-29T19:04:20Z
dc.date.issued2011pt_BR
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1884/29214
dc.descriptionOrientador : Prof. Dr. Rodrigo Xavier Leonardopt_BR
dc.descriptionDissertação (mestrado) - Universidade Federal do Paraná, Setor de Ciências Jurídicas, Programa de Pós-Graduação em Direito. Defesa: Curitiba, 2011pt_BR
dc.descriptionBibliografia: fls. 157-164pt_BR
dc.description.abstractResumo: No presente estudo, analisa-se o patrimônio de afetação na incorporação imobiliária, figura criada no intuito de auxiliar a concretização do direito constitucional à moradia (artigo 6.o, caput, da Constituição Federal). A teoria clássica do patrimônio, formulada pelos franceses Charles Aubry e Charles Rau no século XIX, levou a que esse se tornasse um instituto jurídico (formado por um conjunto de regras próprias) que desempenha importantes funções, dentre as quais se destacam: dar suporte à concepção Moderna de propriedade, a partir do estreito elo entre pessoa e personalidade; ser uma proteção ao indivíduo perante o Estado; constituir o regime de garantia para as obrigações pactuadas no regime capitalista e finalmente servir de base para a configuração para das demais figuras jurídicas. Essa teoria a adotada pelo Código Civil brasileiro de 1916, permanece no Código de 2002. Passados alguns anos da elaboração de tal teoria oitocentista, autores alemães desenvolveram outra concepção teórica (teoria objetiva) na qual patrimônio e personalidade estariam desvinculados. Em razão desse entendimento, na a teoria objetiva há "patrimônios de afetação", hoje considerados massas patrimoniais independentes, autorizadas por lei, unidas em razão da consecução do escopo para o qual foram criadas. A partir de 1993 entraram em vigência leis nacionais que autorizavam a criação de patrimônios de afetação, o que representou uma incongruência com a disciplina estabelecida no Código Civil de 2002, no qual o patrimônio seria uno e indivisível. Concomitantemente, também significou a possibilidade de se atribuir um sentido mais coletivo ao patrimônio e de propiciar maior segurança jurídica em virtude da segregação patrimonial que ocorre no patrimônio de afetação. Para o desenvolvimento da análise, no capítulo I são feitas considerações metodológicas que apontam para a historicização do instituto patrimônio. No capítulo II, são examinadas as teorias clássica e objetiva do patrimônio, com o objetivo de determinar qual dessas é adotada atualmente no Brasil. No capítulo III, adentra-se ao estudo do patrimônio de afetação na incorporação imobiliária, mecanismo potencial de diminuição do déficit habitacional do país. Ao final, são tecidas considerações críticas sobre o modo como a figura do patrimônio de afetação foi introduzida no Direito brasileiro e suas perspectivas de aprimoramento.pt_BR
dc.description.abstractAbstract: Cette étude analyse le patrimoine d'affectation lors de l'incorporation immobiliaire. Celle-ci a été crée dans le but d'aider la concrétisation du droit constitutionnel au logement (article 6e, caput, de la Constitution Fédérale). La théorie classique du patrimoine formulée par Charles Aubry et Charles Rau au XIX siècle a entraîné qu'il devienne un institut juridique qui joue de différents rôles, parmi lesquels: soutenir la conception moderne de la propriété en raison de son étroit lien entre la personne et la personnalité; être une protection à l'individu face à l'Etat; constituer le régime de garantie pour les obligations contractées lors du régime capitaliste et enfin servir de base pour la configuration des autres catégories juridiques. Cette théorie adoptée par le Code civil brésilien de 1916 demeure dans le Code de 2002. Quelques années plus tard de l'élaboration de cette théorie du XIXe siècle, des auteurs allemands ont développé une autre conception théorique (théorie objective) dans laquelle le patrimoine et la personnalité ne seraient pas liés. En raison de cette compréhension, dans la théorie objective il y a des "patrimonies d'affectation" qui sont envisagés de nos jours comme des ensembles patrimoniaux indépendants, autorisés par la loi, liés en raison de la concrétisation du but pour lequel ils ont été créés. A partir de 1993, des lois nationales qui ont été promulguées autorisaient la création de patrimoines d'affectation, ce qui a représenté une incongruité en ce qui concerne la discipline du patrimoine établie dans le Code civil de 2002. Concomitamment, cela a également signifié la possibilité d'accorder un sens plus collectif au patrimoine et de permettre une plus grande sécurité en raison de la ségrégation patrimoniale qui se passe dans le patrimoine d'affectation. Pour développer cette analyse, le chapitre I montre des considérations méthodologiques qui conduisent à l'historicité du patrimoine. Le chapitre II analyse les théories classique et objective du patrimoine pour déterminer laquelle est actuellement adoptée au Brésil. Le chapitre III examine l'étude du patrimoine d'affectation dans l'incorporation immobilière, mécanisme potentiel de diminution du déficit de logement du pays. Pour finir, des considérations critiques qui portent sur la façon dont le patrimoine d'affectation a été introduite dans le Droit brésilien et ses perspectives de perfectionnement.pt_BR
dc.description.abstractRésumé: Cette étude analyse le patrimoine d'affectation lors de l'incorporation immobiliaire. Celle-ci a été crée dans le but d'aider la concrétisation du droit constitutionnel au logement (article 6e, caput, de la Constitution Fédérale). La théorie classique du patrimoine formulée par Charles Aubry et Charles Rau au XIX siècle a entraîné qu'il devienne un institut juridique qui joue de différents rôles, parmi lesquels: soutenir la conception moderne de la propriété en raison de son étroit lien entre la personne et la personnalité; être une protection à l'individu face à l'Etat; constituer le régime de garantie pour les obligations contractées lors du régime capitaliste et enfin servir de base pour la configuration des autres catégories juridiques. Cette théorie adoptée par le Code civil brésilien de 1916 demeure dans le Code de 2002. Quelques années plus tard de l'élaboration de cette théorie du XIXe siècle, des auteurs allemands ont développé une autre conception théorique (théorie objective) dans laquelle le patrimoine et la personnalité ne seraient pas liés. En raison de cette compréhension, dans la théorie objective il y a des "patrimonies d'affectation" qui sont envisagés de nos jours comme des ensembles patrimoniaux indépendants, autorisés par la loi, liés en raison de la concrétisation du but pour lequel ils ont été créés. A partir de 1993, des lois nationales qui ont été promulguées autorisaient la création de patrimoines d'affectation, ce qui a représenté une incongruité en ce qui concerne la discipline du patrimoine établie dans le Code civil de 2002. Concomitamment, cela a également signifié la possibilité d'accorder un sens plus collectif au patrimoine et de permettre une plus grande sécurité en raison de la ségrégation patrimoniale qui se passe dans le patrimoine d'affectation. Pour développer cette analyse, le chapitre I montre des considérations méthodologiques qui conduisent à l'historicité du patrimoine. Le chapitre II analyse les théories classique et objective du patrimoine pour déterminer laquelle est actuellement adoptée au Brésil. Le chapitre III examine l'étude du patrimoine d'affectation dans l'incorporation immobilière, mécanisme potentiel de diminution du déficit de logement du pays. Pour finir, des considérations critiques qui portent sur la façon dont le patrimoine d'affectation a été introduite dans le Droit brésilien et ses perspectives de perfectionnement.pt_BR
dc.format.extent178f. : tabs.pt_BR
dc.format.mimetypeapplication/pdfpt_BR
dc.languagePortuguêspt_BR
dc.relationDisponível em formato digitalpt_BR
dc.subjectPatrimoniopt_BR
dc.subjectPersonalidade (Direito)pt_BR
dc.subjectHabitaçãopt_BR
dc.subjectIncorporação imobiliáriapt_BR
dc.subjectDireitopt_BR
dc.titleAs teorias do patrimônio e o patrimônio de afetação na incorporação imobiliariapt_BR
dc.typeDissertaçãopt_BR


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record